QUESTIONS FREQUENTES
Qu’est-ce qu’un implant dentaire ?

C’est une racine artificielle en titane en forme de vis.

 

A qui sont destinés des implants dentaires ?

Toute personne à qui il manque ou va manquer une, plusieurs ou toutes les dents peut avoir recours aux implants dentaires. La qualité de l’os de la mâchoire est la principale condition requise. Certaines maladies, ainsi que le tabagisme excessif, peuvent nuire au traitement implantaire.

 

Est-ce que ça fait mal ?

Une anesthésie locale rend l’intervention sans douleur. Après opération, les suites sont simples ; un léger inconfort à la gencive peut être ressenti. Souvent, les patients sont surpris de constater qu’ils n’ont même pas eu besoin de prendre un traitement anti-douleur après le geste chirurgical.

 

Après l’intervention, quand est-ce que j’aurai « mes dents » ?

Dans certains cas, il est possible de poser des dents fixes mais provisoires le jour même de l’intervention.
Dans d’autres situations cliniques, un délai d’attente de 3 à 6 mois sera nécessaire.

 

Faut-il autant d’implants qu’il me manque de dents ?

Pas forcément.
Deux ou trois implants permettent de remplacer de 3 à 5 dents.
Quatre ou six implants permettent de reconstruire les dents d’une mâchoire totalement édentée.

 

Peut-on reprendre rapidement ses activités quotidiennes après la pose d’implants?

Oui, dès le lendemain dans la plupart des cas.

La pose des implants nécessite-t-elle une hospitalisation?


La majorité des implants sont mis en place sous anesthésie locale, sans hospitalisation.
Les cas nécessitant une anesthésie générale entraînent nécessairement une hospitalisation d’une journée en ambulatoire.

 

Quel est le taux de réussite après une pose d’implant ?

Les techniques implantaires modernes étant en constante amélioration (tant au niveau chirurgical que pour ce qui concerne les implants eux-mêmes), le taux de réussite, soumis à de nombreux paramètres, varie entre 90 et 99 %.

 

Que se passe-t-il en cas de perte d’un implant ?

Dans les rares cas d’échec d’un implant, il est tout simplement remplacé par un autre avec un taux de réussite largement augmenté.

 

Peut-il y avoir rejet d’un implant ?

Le titane n’étant pas reconnu comme un corps étranger par notre organisme, ce dernier ne va pas fabriquer d’anti-corps de défense ; les complications les plus fréquentes sont un os qui n’adhère pas à l’implant. La plupart du temps, cet implant pourra être remplacé.

 

Combien de temps dure l’intervention ?

Le temps varie en fonction du nombre d’implants posés. On estime à 30 minutes le temps nécessaire à la pose d’un implant unitaire.
Pour 4 implants, il sera d’une heure.

 

Est-ce que mes amis, mes collègues, mes voisins seront en mesure de savoir que j’ai des implants dentaires ?

Les traitements dispensés aujourd’hui donneront à vos dents implanto-portées un aspect complètement naturel comme si vous aviez gardé vos dents en bonne santé.

 

Combien faut-il de temps avant que tout soit fini ?

Tout dépend des dents à remplacer ; certains traitements ne prendront que quelques semaines, d’autres jusqu’à 6 mois.
Si un aménagement du site à implanter est nécessaire (greffe), le délai est plus long de quelques mois.

 

A-t-on toujours besoin d’une greffe d’os avant la pose d’implants dentaires ?

Non.
Avec les avancées technologiques, il est possible d’avoir recours à un scanner permettant de visualiser l’os en 3 dimensions. On peut donc, dans bien des cas, éviter les greffes osseuses inutiles.
Toutefois, si des greffes s’avèrent nécessaires, elles peuvent être réalisées avant la pose des implants, et parfois en même temps que la pose des implants. Lors des consultations pré-opératoires, tous vos besoins vous seront expliqués par le Dr BELMON.

 

Est-ce que les implants sont aussi solides que mes dents naturelles?

Les recherches ont démontré que les implants sont au moins aussi solides que les dents naturelles voire plus, et nettement plus efficaces qu’une prothèse amovible classique.

 

Combien coûteront les traitements?

Le coût total varie selon le nombre d’implants à poser, ainsi que selon le type de dents de remplacement (résine, céramiques, collées, vissées…).
Les éventuelles greffes osseuses peuvent aussi influencer le prix.
Selon vos besoins et vos désirs en terme de résultats, et suite à la consultation pré-opératoire, un devis complet et détaillé vous sera remis par le Dr BELMON.

 

Les traitements implantaires donnent-ils droit à une prise en charge de la part des organismes sociaux?

La sécurité sociale ne prend pas en charge de tels traitements pour l’instant sauf dans certains cas d’agénésies dentaires chez des patients jeunes.
Elle accorde seulement un forfait de remboursement "prothèse" équivalent à celui d’une prothèse amovible.

Par contre, de plus en plus de mutuelles accordent des participations forfaitaires. Renseignez-vous auprès d’elles.

 

L’âge du patient est-il important?

Non.
On pose des implants à de jeunes adultes dès qu’ils ont terminé leur croissance et après, à tout âge, chez nos aînés.
Il faut prendre en compte l’état de santé ; peu de maladies sont une contre-indication. Par exemple, l’ostéoporose n’en est pas une.

L'intervention se fait-elle en clinique ou en cabinet?
Les implants peuvent être posés en cabinet, mais les cliniques ont l'avantage de disposer de tout le plateau technique nécessaire à une hygiène très rigoureuse et à votre sécurité. Les cliniques offrent aussi le choix du type d'anesthésie, et la possibilité de traitements plus lourds pouvant nécessiter une courte hospitalisation en ambulatoire
 
 
 
Mentions légales